Introduction

Les tablettes séduisent de plus en plus de personnes en situation de handicap, en raison de leur ergonomie (faciles à transporter, à installer sur tablette de fauteuil), leur autonomie, des applications de plus en plus nombreuses dans le domaine de la compensation, et bien sûr l’accès au multimédia et internet. Cependant, le mode tactile est trop souvent inaccessible aux personnes présentant un handicap des membres supérieurs.

Les tablettes récentes fonctionnant sous Androïd sont aujourd’hui parfois équipées d’un connecteur USB plein format ou en tous cas sont compatibles “USB on the go”, un format autorisant grâce à un adaptateur, le branchement de périphériques USB divers tels que clavier, clé USB, appareil photo... mais aussi des périphériques souris adaptés (joystick, trackball, souris à la tête...) depuis longtemps utilisés sur le port USB de l’ordinateur.

Logo USB on the Go

USB on the go

La possibilité de brancher des périphériques USB sur tablettes ou smartphones Androïd existe depuis la version 3.1. Honeycomb, sortie en 2010.

A cette époque, certains appareils étaient fournis avec un adaptateur propriétaire se connectant sur le port alimentation et offrant en sortie une connexion USB femelle.

Ces adaptateurs correspondant à un appareil précis sont toujours commercialisés. Mais depuis, la plupart des tablettes et smartphones sont aujourd’hui équipés d’un mini connecteur USB permettant le branchement d’un câble USB OTG (on the go), équipé d’une prise USB femelle compatible avec un grand nombre de périphériques USB dès lors qu’ils fonctionnent sans driver (logiciel pilote).

Les cordons adaptateurs USB OTG sont vendus en magasins informatiques et en VPC (prix : une dizaine d’euros).

Pour s’assurer qu’ils conviennent à votre appareil, mieux vaut s’assurer que la tablette ou le smartphone soit compatible USB OTG, en consultant la fiche technique du constructeur depuis son site ou en vérifiant sur la documentation ou l’emballage la présence du logo :

Connecteur USB OTG universel (mini USB mâle vers USB femelle)
Adaptateur USB OTG Galaxy Tab “propriétaire” pour Samsung

Utilisation

Le branchement d’une souris USB sur smartphone ou tablette par l’intermédiaire d’un adaptateur OTG déclenche l’apparition d’un curseur souris de petite taille, noir ou blanc, suivant les appareils. Ce curseur intégré à l’OS Androïd n’est pas configurable depuis le menu paramétrable de la tablette (pas de possibilité de l’agrandir).

Deux applications récentes permettent d’afficher un curseur agrandi sous Android 3.1. ou supérieur :

  • R-Net for Android
  • Big Mouse
  • (téléchargeables gratuitement sur Google Play (que sur souris bluetooth)).

Sur Androïd, les fonctions double clic et clic droit n’existent pas.

Le clic gauche permet de valider ses choix et le clic droit, le plus souvent, déclenche la fermeture d’une application.

Après mise en veille, sur certains appareils, un mouvement de la souris ou un clic gauche réveille l’écran.

La fonction défilement tactile gauche/droite ou haut/bas (glissement) est simulée par un clic maintenu déplacé.

Exemples (alternatives au contrôle tactile)

Les adaptateurs OTG universels (mini USB mâle vers USB femelle) ou propriétaires (spécifiques à un fabricant), permettent le branchement de nombreux périphériques adaptés tels que souris, joystick, trackball (cf. nos photos en colonne de gauche), ou des dispositifs d’accès plus spécifiques (photos ci-dessous).

Contacteur branché sur souris adaptée
Branchement d’un joystick sur tablette Androïd
Branchement d’un trackball sur tablette Androïd
Branchement d’un clavier sur tablette Androïd

Tablette pilotée par mouvements de la tête

Les tablettes compatibles USB OTG acceptent les dispositifs de souris dites “à la tête” de type HeadMouse, Tracker Pro, Quha Zono...

En l’absence de clic automatique, il est nécessaire d’utiliser un contacteur externe (ex : contacteur au souffle) branché sur l’interface.

Tablette pilotée en mode défilement

La photo ci-dessus à droite montre l’interface KEO de Protéor programmée en mode défilement, un contacteur, connectée en USB par l’intermédiaire de son récepteur infra-rouge (cette solution ne permet que d’effectuer des clics sur zones, pas de fonction clic/maintenu/déplacé pour la fonction glisser).

Tablette pilotée par joystick de fauteuil roulant électrique

Certaines électroniques de fauteuils roulants électriques permettent également le contrôle d’un smartphone ou tablette Androïd à partir de la commande du fauteuil, grâce à un module Bluetooth intégré ou disponible en option.

Exemples : R-Net (Sunrise) ; Q-Logic (Pride), Enable (Ottobock).

Voir également l’interface iPortal de la société Invacare pour IPhone et

Pour connecter un smartphone ou une tablette récente avec ces dispositifs, il faut mettre le fauteuil en mode Bluetooth, activer le Bluetooth de l’appareil, lancer une recherche de périphériques, puis les appairer afin qu’un curseur apparaisse à l’écran. Les fonctions clics sont spécifiques à chaque électronique (se renseigner auprès de distributeurs de fauteuils roulants électriques).

Conclusion

Le standard USB OTG est né de la nécessité d’assurer une continuité entre les périphériques USB utilisés sur ordinateurs et nos récentes tablettes et smartphones, de plus en plus performants.

Une opportunité pour nous, afin de proposer aux personnes en situation de handicap une alternative à l’accès au mode tactile quand celui-ci est trop difficile.