Introduction

Conçue en 2013 au Pays-Basque en Espagne, la commande oculaire Irisbond est le fruit d’un projet de recherche appliquée en vision artificielle au sein de la Fondation Vicomtech IP4. Ayant développé un système précis basé sur le principe de l’oculométrie (Eye traking), Irisbond applique cette technologie dans le domaine de la communication alternative auprès de personnes handicapées en diffusant la commande oculaire Irisbond Duo, dispositif de seconde génération, désormais disponible sur le marché français.

Spécifications techniques

Référence Irisbond Duo
Fabricant Irisbond Crowdbonding, S-L. irisbond.com
Distributeurs DomosantéPlus - domosanteplus.com
Domodep - domodep.com
Prix 1 899 €
Commande oculaire Irisbond Duo
Primma : logiciel de paramétrage et de gestion des actions
Irisbond Duo sur ordinateur portable
Eléments du dispositif :
  • commande oculaire Irisbond Duo
  • 1 câble de connexion USB
  • 4 bases de fixation
  • 1 clé USB : logiciel Primma, manuel d’utilisation et fichier d’activation
Fenêtre de visualisation du positionnement
Configuration du calibrage et choix du suivi : oeil gauche, oeil droit, ou les deux.

Description

Irisbond Duo est livré avec les éléments suivants :
  • 1 commande irisbond Duo
  • 1 câble de connexion USB
  • 4 bases de fixation : un socle aimanté s’adaptant à plusieurs bases adhésives permettant une fixation entre le clavier et l’écran d’un ordinateur portable, sur le cadre inférieur d’un écran, ou devant l’ordinateur sur plan de travail.
  • 1 clé USB qui comprend le logiciel Primma, le manuel d’utilisation, le guide d’utilisation rapide (fichiers PDF en français), et le fichier d’activation.
Un adaptateur est disponible en option permettant une fixation sur tablette Windows de 10 à 15 pouces à l’extrémité d’un bras articulé monté sur fauteuil roulant (photos en dernière page).
  • Compatibilité
Irisbond Duo est compatible sous Windows Vista, 7, 8 et 10 ; fonctionne sur écran de 10 à 24 pouces, se connecte en port USB 2 ou 3 et nécessité un processeur 1,8 Ghz/1 Go Ram.
  • Installation
Le logiciel Primma Septup contenant les drivers et fichiers d’utilisation se trouve sur la clé USB ou en téléchargement sur le site.
Lors de la première utilisation, il est demandé d’activer la licence en sélectionnant le fichier d’activation fourni sur la clé et correspondant au numéro de série de l’appareil.
Calibrage en 5, 9 ou 16 points
Calibrage réussi : les cibles sont colorées en vert

Configuration

Avant utilisation, le paramétrage s’effectue en trois étapes :
  • Créer un nouvel utilisateur
Simple, cette étape consiste depuis le bouton “Paramètres” à sélectionner la langue, puis ajouter un nouvel utilisateur.
  • Options de clic
Primma offre plusieurs options permettant d’effectuer les actions clic (second bouton horizontal du menu paramètres).
  • Clic par fixation : temps minimum pendant lequel l’utilisateur doit fixer l’écran avant de générer une action clic : 0,1 à 3 sec. (temps recommandé = 0,5 à 0,8 sec.).
  • Clic par clignement : génère une fonction clic après clignement d’un oeil ou les deux pendant une durée paramétrable (temps recommandé 0,2 à 0,5 sec).
  • Clic externe : Le clic externe s’effectue depuis un contacteur branché sur une souris adaptée ou une interface contacteur USB reproduisant la fonction clic gauche.

Paramètres communs aux options clic :
  • bouton de lissage : vitesse de déplacement du curseur ;
  • son accompagnant le clic ;
  • facteur zoom : pratique et indispensable sous Windows pour agrandir une zone de l’écran avant de générer un clic depuis l’icône loupe du clavier des actions/valeur par défaut = 3.

  • Configuration
    • Positionnement
Pendant cette étape (indispensable), le système vous guide pour adopter une position correcte et la bonne distance face à l’oculomètre (environ 50 à 70 cm).
Un clic sur le bouton “Positionnement” affiche les yeux dans une fenêtre, ainsi qu’une ligne rose correspondant à la hauteur des yeux et une ligne bleue correspondant à la distance des yeux face à l’oculomètre. Il convient de centrer ces deux lignes dans la zone verte de l’indicateur de positionnement en jouant sur l’inclinaison de l’oculomètre monté sur rotules aimantées.
  • Calibrage
Identique à la plupart des dispositifs de commande oculaire, la fonction calibrage consiste à suivre et à fixer du regard une série de points s’affichant à l’écran : 5, 9 ou 16 points.
Pour les enfants, il est possible de remplacer les points par des images : un calibrage en un seul point sera proposé dans une prochaine mise à jour.
Il est possible de choisir la durée d’affichage des points (valeur par défaut : 1 sec.).
Un clic sur le bouton “Calibrer” lance le calibrage. A la fin du processus, le système présente le résultat sous forme de note, et d’un graphique affichant et colorisant les cibles pour l’oeil gauche, le droit ou les deux.
  • points verts : calibrage réussi
  • points marrons, oranges, rouges : calibrage à améliorer.
A l’issue du calibrage, l’onglet “Méthode de contrôle du curseur” permet de choisir la méthode de travail : oeil gauche, droit ou les deux en fonction des résultats obtenus.
Calibrage améliorable : points marrons, oranges ou rouges.
Reflets sur lunettes pouvant altérer la détection du mouvement des yeux. (en bas, port de lunettes antireflets)

Utilisation

Une fois la calibration effectuée et acceptée, la fenêtre de paramétrage se ferme pour revenir sur Windows et affiche la fenêtre des actions composée de boutons.
Cette fenêtre est dimensionnable (nombre de lignes/colonnes, taille des boutons), déplaçable aux 4 coins de l’écran et peut être réduite dans la barre des tâches.
  • Boutons d’actions rapides
    • active/désactiver le contrôle du curseur
    • amélioration du calibrage en un seul point
    • accès au menu démarrer/réduire
    • déplacer la fenêtre vers gauche, droite, haut, bas
    • mise en pause
    • mode lecture avec fonction scroll sur documents/internet
  • Boutons de clic
Les boutons de clic permettent d’exécuter les fonctions d’une souris ordinaire : clic gauche, clic droit, double clic gauche, clic maintenu/déplacé.
Ces boutons peuvent afficher trois états : bouton désactivé, bouton activé (l’action n’est exécutée qu’une seule fois), ou bouton activé en permanence (fonction verrouillage).
Irisbond fonctionne en mode suivi du curseur, avec fluidité lors des déplacements et stabilité lors du stationnement.
Il n’est pas nécessaire de recalibrer entre les séances, mais indispensable de vérifier le positionnement depuis la fenêtre de visualisation et d’ajuster les paramètres si besoin (cas fréquent en cas de glissement de l’assise).
ll manque à la fonction clic par fixation un indicateur visuel d’incrémentation (prévu dans une prochaine mise à jour).
La validation par clignement des yeux s’opère avec facilité.
La fonction “zoom” facilite la gestion des clics sur de petits boutons et menus déroulants (voir également l’utilisation conjointe avec le logiciel Akzede/verso).
Irisbond devrait prochainement être compatible avec les propriétés d’affichage du logiciel Grid 3.
Options de clic : fixation, clignement, ou contacteur externe
Fenêtre des actions, paramétrable, dimensionnable et déplaçable

Conclusion

La commande oculaire Irisbond Duo enrichit le panel (déjà fourni) des dispositifs de commande oculaire disponibles sur le marché français.
Alors, laquelle choisir en cas de préconisation ?
On peut aujourd’hui reconnaître que les fabricants qui conçoivent et commercialisent ces dispositifs à l’international maîtrisent la technologie d’émission/ réception d’infra rouges leur permettant de concevoir des oculomètresde qualité.
En terme d’efficacité, la différence mesurable auprès de nos patients reposera sur les logiciels qui les accompagnent :
  • Le logiciel “invisible” qui gère des algorithmes puissants pour traduire ces signaux en déplacement du curseur proportionnellement au suivi oculaire avec confort et fluidité.
  • L’interface graphique permettant d’exécuter les actions clic et la gestion de Windows, tenant compte des capacités cognitives, visuelles et des exigences de l’utilisateur.
Aussi, la seule recommandation valable consiste à proposer à nos patients des essais comparatifs, écologiques (travail - domicile - établissement) et dans la durée, recueillant leurs impressions et mesurant leurs performances afin de constituer des argumentaires de qualité destinés aux prestataires de financement.