Introduction

Le Hub s'est procuré en avant première en France le nous™, un système qui détecte les clignements, et permet donc d'utiliser tout logiciel de communication ou d'émulation de clavier compatible en mode balayage avec une utilisation avec un seul contacteur.

Pour parvenir à ce résultat, nous™ combine un capteur électrophysiologique et un logiciel à installer sur l'ordinateur. nous™ est particulièrement adapté aux personnes ayant une perte motrice sévère, et s'adresse notamment aux LIS ou aux SLA à un stade avancé.

Spécifications techniques

Référence nous™ Blink
Fabricant Thought-Wired Ltd, getnous.app
Prix environ 1250 €
Vue d'ensemble du dispositif

Installation

Description

Ce qui peut un peu dérouter au départ, c'est ce capteur électrophysiologique. En effet, la société a choisi d'exploiter un capteur fait par un autre, le "Brainlink", commercialisé en tant qu'interface cerveau-ordinateur, mais a modifié ses caractéristiques pour exploiter une autre mesure que celle pour laquelle il a été conçu. Le dispositif est constitué de trois parties : un boîtier électronique amovible et rechargeable, un support pour deux électrodes (une plate à positionner au dessus de l’œil, une pince à fixer à l'oreille de l'utilisateur) et un bandeau élastique pour maintenir l'ensemble en place.
L'électrode doit être placée au plus près de l'oeil

Téléchargement du logiciel et installation

Le logiciel doit être téléchargé depuis le site getnous.com/download. Après téléchargement, le logiciel doit être installé de la manière habituelle : exécuter l'application d'installation NousBlinkSetup, puis cliquer tout simplement sur le bouton "Install". L'icône de l'application nous™ Blink apparaît alors sur le bureau.

Connexion à l'ordinateur (Bluetooth)

Avant de lancer l'application, il est nécessaire de connecter le capteur Brainlink à l'ordinateur en Bluetooth. Pour ce faire, appuyer sur le bouton du Brainlink. Le capteur clignote alors en rouge et bleu. Sur l'ordinateur, ouvrir les "Paramètres", choisir "Périphériques" puis "+ Ajouter un appareil Bluetooth ou un autre appareil". Le périphérique Brainlink_Lite devrait alors apparaître dans la liste en tant que "Périphérique Audio", illustré par un casque avec micro. Le sélectionner pour que la connexion s'établisse.
Installation du périphérique en Bluetooth

Mise en place du capteur sur la personne

Cette étape est importante pour que le capteur puisse détecter de manière fiable les clignements volontaires. Même si ce n'est pas toujours nécessaire, il est préférable de nettoyer la peau de l'utilisateur avec un peu d'alcool pour améliorer la qualité du contact avec les électrodes. Veiller à placer l'électrode plate juste au dessus de l'oeil et centrée, le plus près possible du sourcil (sans le chevaucher : les poils ne sont pas de bons conducteurs !). Placer ensuite la pince sur le lobe de l'oreille. Après quelques secondes, si la qualité du signal mesuré est correcte, le Brainlink émet deux bips.

Configuration de la licence d'évaluation

Il est désormais temps de lancer l'application. Un essai de 30 jours est possible. Il faut s'inscrire en ligne au préalable et lors du lancement de l'application, il faut indiquer l'adresse mail que vous avez saisi pour vous inscrire. La licence d'essai est liée à votre adresse mail.

Utilisation

Calibration

Au lancement, le logiciel vérifie l'état de la connexion avec le capteur, la qualité du signal puis propose de calibrer le dispositif. La calibration consiste à exécuter 4 clignements volontaires successifs. Cette étape est parfois délicate. Deux modes sont proposés :
  • automatique : le logiciel analyse le signal et détecte les clignements pour passer au point suivant. C'est le mode par défaut, mais il est parfois très (trop) sensible.
  • manuel : après chaque clignement volontaire, l'utilisateur ou son aidant doit valider la mesure en cliquant sur un bouton de l'interface.
A l'issue de ces 4 mesures, le logiciel vous informe de la qualité de votre calibration. Pas de panique, malgré de nombreux essais, nous n'avons obtenu que très rarement un "good"... Et malgré cela, la détection des clignements s'est avérée plus qu'acceptable ! Veuillez noter que le logiciel est encore en développement. Pour preuve, nous avons reçu une mise à jour pendant nos essais qui améliorait significativement la façon dont l'utilisateur est guidé pendant le processus de calibration.

Utilisation du logiciel

Pour commencer, choisir le clavier visuel de Windows. Ce dernier doit être configuré en mode balayage. Par des clignements successifs, il est possible de sélectionner la lettre ou le mot voulu. Pour une utilisation optimale, il est recommandé d'ajuster les durées afin de les adapter aux temps de réaction de l'utilisateur. Si le balayage est trop rapide, le clignement déclenchera une validation trop tardivement. C'est donc la zone qui succède à la zone voulue qui sera sélectionnée... Nous avons également testé le logiciel Click2Speak (voir fiche 03-111). Après avoir configuré le mode d'accès par balayage et préciser la touche que vous souhaitez utiliser pour la sélection (dans l'onglet "Balayage"), nous vous recommandons de redémarrer l'application. La séquence de balayage utilisée par Click2Speak est sensiblement moins performante que celle proposée par le clavier visuel de Windows. Néanmoins, les fonctions étendues proposées par Click2Speak ainsi que ses possibilités de personnalisation en font un très bon outil.
Clavier visuel de Windows en mode balayage
Click2Speak en mode balayage

Conclusion

Le dispositif "nous™ Blink", s'il utilise une technologie très différente, est un concurrent très sérieux au ScatIr. Certaines pathologies affectent la quasi-totalité des fonctions motrices (Sclérose Latérale Amyotrophique, Locked-In Syndrome) mais le clignement est préservé. Le "nous™ Blink" peut alors être une bonne solution, sous réserve de proposer un logiciel de communication adapté et personnalisé. Ce produit n'est pas encore disponible en France mais la société Thought-Wired recherche activement un distributeur. Si vous êtes intéressés, contactez-nous !