Introduction

TSARA : un acronyme pour Trouble du Spectre de l’Autisme et Recommandations aux Aidants.
Une personne sur 150 vit avec des troubles autistiques, et une perception du monde différente de la nôtre. Ses réactions peuvent être inattendues dans différentes situations (école, repas familiaux, loisirs, amis, amour, shopping, dentiste…).
Sa famille et ses aidants familiaux vivent souvent des moments de fragilité et d’épuisement, notamment lorsqu’elle vit à domicile ou n’a pas de suivi adapté.
TSARA est un jeu pédagogique conçu et développé par le Centre Régional d'Etudes, d'Actions et d'Informations d’Aquitaine, oeuvrant dans le médico-social depuis 50 ans. Son objectif est de sensibiliser les aidants et professionnels à ce handicap, pour améliorer les pratiques.
NB : TSARA fonctionne en streaming : sans internet, vous ne pouvez pas visionner les vidéos.

Spécifications techniques

Référence TSARA
Conception CREAI Aquitaine : creai-aquitaine.org
Site : tsara-autisme.com
Prix Application gratuite, en français et en anglais pour IOS et Android.
Choix libre

Présentation

TSARA met en scène différentes situations problématiques avec un garçon avec autisme, Adam, ou le même, devenu adulte.
Comme dans un quizz, il faut résoudre ces situations auxquelles il est confronté, avec des vidéos suivies de QCM. Les réponses, récompensées par des étoiles, font référence aux recommandations de bonnes pratiques.
Le jeu se déroule là où on rencontre ces problématiques de la vie : à l’école, dans les cours de sports, la cour de récréation, le milieu médical, à la maison, au restaurant, dans un bar, au travail… : dans différents contextes de socialisation, dans la vie familiale ou amoureuse.
TSARA permet de jouer librement ou de suivre une histoire.
  • L’histoire permet d’effectuer un parcours linéaire. On doit terminer un niveau pour passer au suivant. L’objectif est de récolter le plus d’étoiles.
  • En mode libre on choisit librement les thématiques et niveaux de son choix.
Le menu démarrage donne accès à :
  • La vidéo de présentation,
  • Un tutoriel,
  • Des réglages du compte personnel (changements d’avatar, niveau de difficulté)
  • Bibliothèque : une véritable boite à outils d’aides et d’informations en ligne !
Une introduction présente brièvement les particularités de ces personnes, de leur bouche même. Ils disent par exemple : « J’ai des difficultés de communication, je peux ne pas répondre quand on m’appelle » ou « J’ai du mal avec les interactions sociales, je manifeste peu d’intérêt pour les autres et je ne comprends pas toujours les conventions sociales. J’ai aussi des comportements restreints et des mouvements stéréotypés, ainsi que des centres d’intérêt très spécifiques. Et je n’aime pas non plus les changements et qu’on me touche ! ». Ils précisent que les recherches en cours suggèrent fortement l’existence de bases génétiques et neurologiques à l’autisme.
A l’école
Introduction

Utilisation (tutoriel : tsara-autisme.com)

Le joueur choisit le mode et son personnage (maîtresse d’école, parent, professeurs d’université…).
En mode histoire, un parcours numéroté est présenté. En suivant l’ordre, on visionne successivement des vidéos de situations à problème.
Exemples dans les transports en commun :
  • convenances sociale peu adaptées (« Madame, je vous laisse ma place parce que maman m'a dit de laisser la place aux personnes avec des cheveux blancs.», etc.),
  • comportement de cris (quand le trajet change à cause d’une déviation)
  • choix compliqué de ligne de métro à cause de facteurs sensoriels…
Exemples à l’école : scolarité et intégration d’Adam (il y a plus de 20 vidéos).
  • emploi du temps (visuel et évolutif),
  • rentrée scolaire, sa place dans la classe (pas trop loin, de biais, avec le moins de distractions possible),
  • compréhension des consignes (une démonstration à la fois),
  • motivation (avec renforçateurs sociaux et matériels si besoin),
  • réalisation d’activité et transitions,
  • autostimulation, moqueries des autres enfants,
  • utostimulation, moqueries des autres enfants,
  • cantine …
En mode libre, une fois le personnage choisi, on arrive sur 5 thématiques, puis un niveau à choisir. La vidéo se déclenche, avec une situation problématique pour Adam.
Dans les deux modes, un clic sur l’écran permet de mettre en pause ou reprendre la lecture. La vidéo terminée, un clic en bas à droite donne accès aux questions et aux réponses. Une explication est fournie selon la réponse. Parfois des boutons «bonus» ou «en savoir plus» orientent vers des outils ou des références utiles selon la problématique abordée dans la scène.
Illustrations dans le bus, puis au lycée :
1/ Dans le bus, Adam laisse gentiment sa place à une dame âgée. Elle le remercie. Mais il répond : « je vous laisse ma place parce que vous êtes vieille, vous avez des rides, etc. ».
Comment expliquer le comportement d’Adam ?
  • Il ne voit pas le mal dans ce qu’il vient de dire
  • Il voulait se moquer de la dame
  • Il est mal poli
  • Il voulait apporter des précisions sur la raison de son action.
Réponse et explications : « La personne avec autisme parle avec franchise, ce qui est parfois pris pour de l’insolence ou de l’impolitesse. Elle n’arrive pas voir les situations du point de vue de l’autre. Elle peut dire par exemple « vous avez un gros nez », et ne pas comprendre pourquoi l’autre est blessé. Elle n’a pas de préjugé et a un grand sens de la justice ».
Il faut lui expliquer qu’il a eu raison de laisser sa place dans le bus, mais qu’il ne doit pas dire aux personnes âgées qu’elles ont des rides ou des cheveux blancs.
2/ Ou au lycée : Adam est invité à prendre son repas avec trois autres lycéens. Ils bavardent, lui ne dit rien. Quand il a fini de manger, il se lève. Il répond à la jeune fille qui lui demande ce qu’il fait « J’ai terminé de manger, donc je retourne dans la salle de cours ».
Pourquoi Adam quitte-t-il la table si soudainement ?
  • Il s’ennuie
  • Il s’agissait pour lui d’un temps de repas, pas de discussion
  • Les gens le mettent mal à l’aise
  • Il ne sait pas comment discuter avec les gens
→ « Comprendre implique de pouvoir sélectionner et traiter différents informations autour de nous. L’autisme s’accompagne de problèmes de compréhension. Du langage verbal et non verbal : que me dit-on ? que me demande-t-on ? De son environnement : qu’attend- on de moi ? où va-t-on ? qu’est-il prévu après ? »
Dans le métro je laisse ma place….!
Vie sociale, familiale et amoureuse

Conclusion

TSARA est une application très innovante qui donne l’occasion de réfléchir sur des situations faciles à transposer dans le vécu, et à différentes réponses ou réactions, dont certaines sont très proches ou semblent assez correctes, mais « subtilement incorrectes ». Les textes donnés à lire sollicitent la réflexion et la compréhension de la situation globale vécue par Adam. Les compléments donnés en ligne sont très riches. Quant aux vidéos elles-mêmes, elles sont simples et peuvent facilement être données à voir à des enfants jeunes et inexpérimentés. C’est véritablement un outil de sensibilisation qui facilite l’appropriation des recommandations de bonnes pratiques.
Situation inattendue : un chien aboie
Chez le dentiste