Introduction

Ava est une solution de transcription écrite et instantanée destinée aux personnes malentendantes ou atteintes de surdité. Elle permet de sous-titrer une conversation en temps réel. Développée par Thibault Duchemin, jeune ingénieur français, la société est implantée à Paris et à San Francisco. La solution Ava s'utilise depuis une application mobile, un logiciel sur ordinateur ou en ligne.

Spécifications techniques

Référence Ava
Site www.fr.ava.me
Prix Gratuit pour un échange de 40'. Puis abonnement à partir de 9,95€ par mois pour les particuliers. (tarifications particulières pour les entreprises et organisations - Détail sur le site.)
Logo Ava
Application en cours d'usage
Logiciel Ava
Bandeau flottant
Synthèse vocale

Installation


Les supports
Ava est une application multiplateforme afin de faciliter les situations de communication :
  1. L’application : fonctionne sous iOS (versions 11.0 et ultérieures) et Androïd (versions 5.0 et ultérieures). NB : pour une transcription du locuteur en face à face, l'application fonctionne sans connexion.
  2. Le logiciel, disponible pour MacOS et Windows, est à privilégier lors des visio-conférence. En appuyant sur le bouton CC : une fenêtre flottante s’affiche en premier plan affichant la transcription sous la fenêtre de visioconférence (Zoom, Skype, Teams…) sans encombrer l'écran.
  3. En ligne : https://web.ava.me/ se présente de la même manière que le logiciel. Il ne nécessite aucun téléchargement et permet un usage sur n'importe quelle machine connectée.

Identification
Lors de la première ouverture de Ava (application, logiciel ou web app), vous serez invité à vous identifier par un compte Facebook, Google, Apple, un numéro de téléphone ou une adresse mail. Un code de vérification vous sera demandé pour validation. Dès lors, la transcription peut commencer. Si vous êtes la seule personne participante, la transcription n'utilise qu'une seule couleur d'identification. Si vous souhaitez inviter des participants à l'échange, il vous suffit de leur partager une invitation : directement depuis la conversation Ava, par l'envoi d'un SMS, Whatsapp, mail, QR code ou la demande immédiate depuis le répertoire si la personne a déjà un identifiant Ava. Une fois intégré à la conversation chaque participant sera transcrit dans une couleur pour être distingué des autres locuteurs, pourra choisir sa langue de traduction. Les invités connectés apparaîtront dans une bulle sur le haut de la fenêtre. Dès ouverture, l’application est opérationnelle dans sa version gratuite.

Description

Ava propose plusieurs niveaux d'abonnements :
  • La version gratuite annonce une précision de 15 erreurs pour 100 mots, un temps de conversation de 40' maximum reconductibles à l'infini.
  • La version Premium s'engage à une précision de 5 erreurs / 100 mots et ajoute la traduction instantanée des échanges (à partir de 9,90€/ mois).
  • Enfin, pour une transcription quasi sans erreur, Ava propose un accès à des scribes humains (réservation 24h à l’avance, 75€/h sous forme de crédits, décomptés à la minute). Ils sont disponibles entre 7h30 et 20h30 en semaine (des demandes particulières en dehors de ces créneaux peuvent être faites).
  • Ava propose des offres adaptées selon les usages : particuliers, petites, moyennes ou grandes entreprises, écoles, lieux de cultes, événements ponctuels etc...
  • Le QRCode

    Les particularités notables d'Ava

    ☞ Afin d'améliorer la qualité de la transcription, il est possible d'affiner son profil selon ses besoins, ainsi le niveau d'audition, le type de voix, le micro choisi pourront être personnalisés. De même, l'apparence s'adapte à la personne : la fenêtre des sous-titres est particulièrement personnalisable, la taille, la police, mode sombre ou clair.

    Multilingue, l’application est capable de transcrire une quinzaine de langues. Nous avons testé l’anglais et le français.

    ☞ Autre fait particulièrement notable, dans sa version payante, Ava est équipée d'un traducteur automatique. C'est à dire que les sous-titre apparaissent directement dans la langue du lecteur, et ce, quelle que soit la langue de l'interlocuteur. Ainsi l'application Ava offre un nouveau champs de possibles dans les échanges entre deux personnes ne parlant pas la même langue.

    ☞ Il faut préciser que l’on peut également prendre part à la conversation en saisissant texte ; une synthèse vocale est également proposée sur le logiciel et le site afin de permettre une intervention orale notamment pour les personnes non oralisantes. C’est l’usage recommandé pour les sourds signant.
    A la fin de toute conversation, l’application propose de « conserver le texte ». Cette option est compatible avec un ensemble d’applications courantes (message sms, email, notes, etc.).

    L’aide du logiciel, très complète, recommande d’utiliser un micro externe, du type kit « mains libres ». Une fois la connexion établie avec l’appareil, dans le menu « Réglages » précédemment évoqué, il est possible de choisir le microphone utilisé via « Ajustement du microphone ».
    Autres éléments de ce menu : la possibilité de booster le dictionnaire c'est à dire d'intégrer un jargon professionnel par exemple.
    Autre option, plus accessoire à nos yeux : le « Filtre à gros mots ». Les gros mots sont remplacés par la première lettre du mot reconnu suivi d’astérisques ***.

    L'usage

    Première conversation

    L'application est destinée principalement à une conversation en binôme en face à face, ou à plusieurs à distance. La transcription peut fonctionner même hors réseau 4G ou Wifi. Ainsi, il est possible, hors ligne, d'activer le sous-titrage en situation d'échange face à face. Pour un échange multi locuteurs, il faudra, au préalable que chaque interlocuteur ai été invité. Si celui est hors ligne, il reçoit une notification ; s’il est en ligne, la conversation démarre immédiatement. L’application, elle, propose sur sa page d’accueil une icône “QRCode”. Un simple clic sur cette icône affiche un nouvel écran qui permet à l’utilisateur d’être « flashé » ou de « flasher » son interlocuteur). Cette procédure est rapide et facile.

    Le système de transcription démarre instantanément, vous n’avez rien à faire si ce n’est parler près du micro. Tout ce qui est prononcé est retranscrit sous forme de texte en quasi temps réel.

    La conversation se présente comme un dialogue : des couleurs distinguent les interlocuteurs invités à la conversation et leur prénom précède leur phrase. Sans invitation, les locuteurs seront transcrits sans identification de distinction.

    Le logiciel est très réactif, et semble procéder à plusieurs « passes » : les mots prononcés apparaissent presqu’immédiatement à l’écran. Puis, au fil de la conversation, le système semble intégrer le contexte, des corrections s’opèrent même sur des phrases déjà transcrites. En quelques secondes, la retranscription est très fidèle, et surtout correcte d’un point de vue syntaxique et grammatical.

    Le logiciel et l'utilisation en ligne envisagent un usage en bureautique notamment dans un contexte de visio-conférence. En effet, deux fonctions supplémentaires sont à mettre en avant : le bandeau flottant et l'accès à une synthèse vocale qui permettra à un utilisateur non oralisant d'intervenir dans la conversation.

    Conclusion

    L’application Ava revendique « une accessibilité 24h/24 et 7j/7 pour les sourds ou malentendants ». La transcription n’est pas toujours parfaite, mais demeure très acceptable.
    Par ailleurs, disposer d’un outil mobile et fiable de transcription automatique de la parole ouvre d’autres perspectives.
    La prise de note est une difficulté quotidienne pour de nombreuses personnes en situation de handicap (« dys », troubles de la motricité…), et on peut aisément imaginer une utilisation en classe ou en cours, à condition que l’enseignant accepte d’être enregistré.
    Autre application possible, dans un contexte professionnel : il est toujours difficile de trouver un secrétaire pour rédiger un compte-rendu de réunion. En demandant aux participants d’installer Ava, non seulement le compte rendu est automatique, mais en plus, il est possible de prendre part aux échanges à distance.
    Bref, Ava semble bien rentrer dans la catégorie des applications indispensables. Seuls points négatifs : la limitation à 40 minutes même dans la version payante et la complexité des tarifications (particuliers, professionnels, événementiel, mensuel, annuel...).