Introduction

L'application Voice Access permet de contrôler un appareil Android à l'aide de commandes vocales. Il est ainsi possible de contrôler un smartphone ou une tablette à la voix, d'ouvrir des applications, de naviguer et de modifier du texte sans l'aide des mains.

Spécifications techniques

Référence Voice Access
Editeur Google LLC
Téléchargement Voice Access sur le Google Play/
Prix Gratuit

Installation

Voice Access ne fonctionne qu'à partir de la version 5.0 d'Android. Pour vérifier la version d'Android installée sur votre appareil, accédez à Paramètres puis À propos du téléphone ou À propos de la tablette.

Procédez à l'installation depuis Google Play

Il faut ensuite activer Voice Access. Pour ce faire, procédez comme suit : Ouvrez l'application Paramètres Application Paramètres de votre appareil ; Appuyez sur Accessibilité, puis sur Voice Access. En haut de l'écran, appuyez sur le bouton Activé/Désactivé. A la première activation, un didacticiel interactif vous explique comment fonctionne Voice Access.

Ecran d'accueil « habituel »
Ecran d'accueil avec Voice Access activé

Utilisation

Désormais, vous pouvez piloter votre appareil à la voix. Dites « OK Google » pour activer l'écoute, des étiquettes numérotées apparaissent près de chaque élément de l'interface. Prononcez le numéro associé à l'élément que vous souhaitez atteindre pour le sélectionner.

Dans un monde idéal, cela devrait fonctionner comme cela. Dans la réalité, les débuts sont bien plus laborieux...

La captation

Sur une tablette ou sur un smartphone, quelque soit la marque et la gamme du dispositif, les micros intégrés sont conçus pour capter la parole d'une personne dont la bouche est placée à proximité. Pour se rendre compte de la qualité de ces micros pour une prise de son dans une pièce, il suffit de les tester en mode main libre. Bien souvent, la qualité est médiocre et l'interlocuteur n'est compréhensible que s'il place l'appareil très près de lui.

Bien évidemment, le succès de l'analyse des commandes vocales dépend entièrement de la qualité de la prise de son. Pour optimiser vos chances, et nous l'avons vérifié, il est préférable de brancher un micro sur l'appareil.

Des commandes vocales perfectibles mais universelles

Autant vous prévenir tout de suite, l'apprentissage des interactions vocales avec Voice Access n'est pas une mince affaire.

La première déception ne tarde pas : vous aurez beau faire des efforts d'articulation, moduler la vitesse, murmurer ou hurler... Il est quasi impossible de sélectionner l'élément numéroté « 1 ». Vous pouvez essayer « 2 », « 3 »... Cela fonctionne parfaitement mais pas « 1 » ! Pour le sélectionner, il faut ajouter « Cliquer », « Cliquer 1 » valide le choix de l'élément numéroté 1.

Comment débloquer la tablette depuis l'écran d'accueil à la voix ? Là encore, pas de solution très évidente. Après avoir épluché l'aide du logiciel, nous n'avons trouvé qu'une façon de faire : Commencez par « Afficher la grille » puis « Balayer l'écran depuis [54] vers la droite », 54 étant l'une des cases affichées...

Sur l'écran d'accueil pour passer d'une page à l'autre, sans afficher la grille, on peut utiliser « Déplacer vers la droite/gauche ». Par contre, lorsqu'on affiche toutes les applications, nous n'avons pas trouvé de commande permettant de passer d'une page à l'autre !

Si l'on parvient à surmonter la frustration générée par une interface pas toujours très cohérente et logique, il faut reconnaître que le côté universel de Voice Access est particulièrement intéressant. Nous avons ainsi pu piloter diverses applications (navigateurs internet, outils bureautiques, jeux...) et si l'analyse de l'interface varie beaucoup d'une application à l'autre (en fonction du respect ou non du respect par le développeur des recommandations de Google concernant l'accessibilité), il est toujours possible de se tirer d'affaires en utilisant la « grille ».

Enfin, sachez que certains testeurs ont rapporté des ralentissements, que nous n'avons constatés sur aucun des trois dispositifs testés (2 tablettes et un smartphone d'entrée de gamme).

Dernier point, et non des moindres : Voice Access ne nécessite pas de connexion internet active.

Lorsque les éléments de l'interface n'ont pas été détectés, il est toujours possible de basculer en mode « grille »
La grille peut présenté plusieurs niveaux de zoom

Conclusion

Après avoir passé plusieurs heures à piloter ma tablette à la voix, je reste très partagé. Cela fonctionne vraiment très bien pour certains usages, et pour d'autres, cela reste laborieux et frustrant. Etant donné le nombre de commandes à mémoriser, cette application ne saurait convenir à tout le monde. néanmoins, elle peut répondre aux attentes de certains usagers, par exemple pour la prise de note en combinant commande et dictée vocale. Cette application étant gratuite, je ne peux que vous recommandez de la tester, mais gardez en tête que vous risquez de vous retrouver dans une situation de blocage et d'incompréhension. Il me paraît souhaitable pour une utilisation optimale d'android de toujours prévoir un autre moyen d'accès que le 100% vocal.