Introduction

Depuis quelques mois, Google communique beaucoup au sujet de l'accessibilité et multiplie les annonces autour de ses projets destinés à faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap.

Look to Speak est une application Android gratuite très récemment publiée sur le Play Store par le Google Creative Lab. Elle permet à une personne ayant des troubles moteurs de sélectionner à l'aide du regard une phrase et de la faire prononcer par une voix de synthèse. C'est le fruit d'une collaboration entre une équipe de Google, Richard Cave (orthophoniste) et un petit groupe d'utilisateurs, dont Sarah Ezekiel, conférencière et et artiste renommée, experte de la commande oculaire Tobii Dynavox.

Spécifications techniques

Référence Look to Play
Editeur Google Creative Lab
Téléchargement Playstore > Look to Speak
Prix Gratuit

Installation

Avant tout, pour pouvoir installer cette application, vous devez disposer d'un appareil Android équipé au minimum de la version 9 du système d'exploitation.

L'application est disponible dans le Google Play Store, et s'installe très facilement.

Utilisation

Avertissement

Le logiciel étant très récent, l'interface et les vidéos du tutoriel n'ont pas encore été traduites en français. Pas de panique ! Nous allons vous guider dans le paramétrage de l'application.

Mise en route

Au premier lancement, un tutoriel vous accompagne dans la mise en œuvre de l'application. Une vidéo vous explique le principe de fonctionnement : il suffit de positionner sa tête en face du téléphone, puis de choisir dans la liste des phrases affichées à l'écran en regardant vers la droite ou vers la gauche pour sélectionner un ensemble de phrase ou une phrase. Attention, il ne s'agit pas de regarder la phrase souhaitée, mais bien de regarder de part et d'autres de la tablette ou du smartphone. La vidéo tutoriel peut être rejouée en choisissant «Video tutorial» dans le menu de l'application

Tutoriel d'introduction
Interface d'installation

Comme souvent avec ce type de logiciel, le positionnement est capital : pour une utilisation régulière, on privilégiera l'utilisation d'un bras articulé réglable. Dans le menu, choisir «Setup helper» pour afficher l'image de la caméra et ainsi pouvoir positionner correctement le terminal.

Usage

Pour permettre à l'utilisateur de faire un choix, l'application ne détecte pas le suivi du regard, mais son positionnement en dehors de l'écran, sur les côtés gauche et droit et vers le haut pour déclencher une pause.

Pour les puristes, il ne s'agit pas à proprement parler d'une commande oculaire, mais davantage de «contacteurs oculaires» : la position du regard déclenche la sélection d'une zone de l'écran et non la désignation de l'objet regardé. Pour simplifier, cette application définit trois contacteurs situés en périphérie du terminal utilisé et activés lorsqu'on les regarde...

La sélection d'une phrase s'opère donc par une série de validations des côtés de l'écran sur lesquels elle apparaît successivement.

Naturellement, le nombre de sélections nécessaires augmente avec le nombre de phrases (1 seule sélection si 2 phrases, 2 sélections si 3 ou 4 phrases, 3 sélections si 5 à 8 phrases, 4 sélections si 9 à 16 phrases et jusqu'à 5 sélections si le nombre de phrases est compris entre 17 et 20).

Il est possible de garder ses lunettes, néanmoins il faut veiller à ce qu'il n'y ait pas de reflets sur les verres masquant les yeux.

En fonction de la résolution et de la taille de l'écran, les phrases peuvent être tronquées. Il faut donc veiller à ce qu'il n'y ait pas d'ambiguïté dans les formulations. Par exemple, plusieurs phrases commençant par «Pouvez-vous...» risquent de ne pas pouvoir être distinguées.

Veuillez également noter que l'application ne permet la sélection et la restitution que de phrases pré-enregistrées : elle ne permet pas la composition de messages libres par l'utilisateur.

L'application donne accès à une communication élémentaire et ne permet pas de contrôler son smartphone.

Paramétrage

L'application utilise la voix de synthèse par défaut, et ne permet pas de changer de voix depuis l'application.

Du coup, avec les phrases configurées par défaut, vous avez la possibilité de tester le fonctionnement de l'application, mais les phrases en anglais seront prononcées par une voix française.

Pour remédier à cela, ouvrez le menu, puis choisissez «Edit phrasebook». Sur l'écran suivant, vous pouvez modifier les phrases, en ajouter et les réordonner : les phrases sont disposées en deux parties, gauche («LEFT SIDE») et droite («RIGHT SIDE»). Pour supprimer une phrase, il faut la modifier en choisissant l'icône avec le stylo situé sur la gauche, puis celle avec la corbeille située en haut à droite de l'écran suivant. L'icône avec les six points située le long du bord droit de l'écran permet de déplacer l'élément dans la liste. Le nombre de phrases est limité à 10 par côté de l'écran, soit 20 phrases en tout.

Le menu
La fenêtre d'édition de la liste de phrases
Les «Settings»
Réglage de la sensibilité

Toujours dans le menu, le «Practice screen» permet de s'exercer à valider les zones.

Enfin, dans les «Settings», vous pouvez ajuster la sensibilité («SENSITIVITY») de la détection du regard : vous pouvez ajuster la distance et la durée de la fixation dans chacune des trois directions utiles. A titre d'information, trois distances sont proposées («small», «medium» et «large») et d'après nos essais, elles correspondent à environ 8 cm, 15 cm et 23 cm de la caméra. Vous pouvez également changer la façon dont on déverrouille l'application («Unsnooze»), ainsi que le retour sonore et le volume de la voix.

L'interface avec des phrases en français
La validation déclenche un retour visuel et auditif

Conclusion

Cette application est fort bien réalisée, et donne des résultats reproductibles et fiables. Ses principaux défauts : un nombre de phrases limité et des difficultés lorsque l'utilisateur est porteur de lunettes. Ses avantages : une très grande simplicité d'utilisation et sa gratuité.

A l'avenir, on aimerait, bien entendu, que l'interface soit traduite en français, mais surtout que d'autres stratégies de sélection soient proposées : par exemple, un défilement des phrases avec la gauche et la droite et validation en regardant en haut... mais d'autres possibilités existent et sont déjà très documentées.

Pour résumer, cette nouvelle application du géant du web devrait être téléchargée par tous les utilisateurs de moyen alternatif de communication possédant un smartphone compatible : c'est une solution d'appoint idéale, d'accès immédiat et facile à personnaliser.

Pour mieux vous rendre compte des fonctionnalités de cette application, nous vous recommandons le visionnage des vidéos du site experiments.withgoogle.com/looktospeak