Introduction

Concept est un jeu de plateau, grand public, où l’idée est de faire deviner des mots, des concepts, des idées, des expressions idiomatiques, des noms propres, etc., avec des icônes « universelles » en les associant entre elles.

C’est un jeu de langage, qui dépasse les barrières de la langue puisqu’on peut imaginer l’utiliser avec des jeux de cartes en langue étrangère (le jeu existe dans d’autres pays).

Il se joue à plusieurs équipes de deux joueurs, voisins de table. Une équipe choisit un mot à faire deviner aux autres. Puis place judicieusement les pions sur les icônes du plateau pour les mettre en lien une à une.

Le premier joueur qui devine le mot (qui l’exprime) gagne deux points de victoire. On peut imaginer jouer avec des mots simples et des personnes avec tableau de communication ou appareil de communication, ou des signes, ou bien sûr des partenaires qui oralisent.

Il s'agit d'un jeu familial. Il n'y a pas d'âge pour y jouer, il suffit de l’adapter au partenaire. C'est un jeu fun, sans stratégie. Les règles sont très simples et l’installation rapide.

Spécifications techniques

Référence Concept
Conception Alain Rivollet et Gaëtan Beaujannot (auteurs)

Cédric Chevalier et Éric Azagury (Graphisme)

Éditeur Repos production et Sombreros Production (octobre 2013) www.rprod.com
Distributeurs Magasins de jeux
Prix à titre indicatif : 29 €
Concept

Présentation et règles de jeu

Concept est annoncé pour convenir à des gens de 10 ans et + (sûrement adaptable plus tôt), pour 4 à 12 participants (mais on s’y retrouve facilement à bien plus nombreux quand l’ambiance commence à chauffer !).

Eléments du jeu :

  • Un plateau d’icônes
  • Des « aides de jeu » où les icônes sont listées et expliquées en écrit au cas où le dessin ne serait pas assez transparent.
  • Un ensemble de 110 cartes
  • 5 séries de pions
  • Des jetons simples et doubles de victoire
  • Une règle de jeu

Des règle de jeu sont proposées, mais les concepteurs insistent sur le fait que les points et ces règles sont vite inutiles, et que ce jeu est un « non-jeu », sans compétition, sans points, car c’est avant tout un jeu de langage et de … rires ! De plus les équipes sont mobiles, des participants peuvent sans problème se retirer, revenir, s’introduire en cours, et le temps est assez indéfini.

Points : l’équipe qui fait deviner et celui qui devine gagnent des points. Après 12 cartes jouées, le joueur qui a le plus de points a gagné.

Utilisation

Le plateau comprend 108 icônes qui représentent divers concepts généraux : formes, couleurs, éléments spatiaux, météo, matières, chiffres, vitesse, âge, féminin, masculin, temps, objet, réel, fiction, argent, science, corps et sens, soins, transports, nourriture, littérature, musique, etc, etc...

Un joueur ou une équipe pioche une carte comportant neuf possibilités : 3 niveaux de difficultés (facile, difficile, challenge), de 3 couleurs différentes, avec 3 propositions numérotées dans chaque couleur. Puis elle choisit un titre de film, une expression, un objet, un animal, etc... à faire deviner.

Pour faire deviner, l’équipe place des pions successivement face aux icônes : le point d’interrogation vert désigne ce que l’on cherche (sa catégorie). Les sous concepts (points d’exclamation) donnent des indices, eux-mêmes additionnés de précisions (petits cubes de même couleur).

Les partenaires qui devinent peuvent faire autant de propositions qu’ils veulent au fur et à mesure des pions placés sur le plateau. L’ordre des pions peut avoir une importance. Les équipiers peuvent dire oui ou non.

Exemple de mots ou expression à faire deviner, selon les 3 niveaux de difficulté (niveau de vocabulaire à adapter, personnaliser, en introduisant par ex. des gens de la structure ou des lieux fréquentés) :

Plateau
Détails du plateau
Pions
Cartes
Exemples

Intérêt

Au-delà de l’aspect véritablement ludique du jeu Concept, les processus langagiers recrutés pour faire deviner autant que pour deviner sont tout à fait intéressants pour une grande partie de la population concernée de façon générale par les aides à la communication.

Les icônes sont polysémiques. Chacune d’elles peut vouloir suggérer n’importe quelle association d’idée, détails, catégorie ou autre. C’est en soi, une richesse à apporter aux utilisateurs de tableaux de communication ayant l’habitude de pictos très « monosémiques » : savoir faire dire au picto et l'utiliser pour d’autres choses que la traduction écrite devrait être encouragé plutôt que l’inverse…

Les capacités de catégorisation, de généralisation, de fluence sont massivement sollicitées à la fois sur les versants expressif et réceptif.

La compréhension de l’image, la prise en compte des détails, l’attention visuelle sont nécessaires, tout autant que le recrutement du vocabulaire attendu ou spécifique.

Dans le domaine de la réadaptation et de la rééducation, toutes les adaptations sont possibles : sélection d’un plus petit nombre d’icônes, avec vocabulaire simplifié. Agrandissement, séparation ou manipulation des images si besoin (bricolage important).

Certains, concernés par le manque du mot en expression (aphasie de Broca) pourront être au contraire d’assez bons équipiers pour faire deviner les idées.

D’autres utiliseront leur appareil de communication, un alphabet, un tableau de communication (très complet !), des signes pour répondre.

Ce jeu peut donc être utilisé avec intérêt en milieu médico-social par un groupe hétérogène de personnes.

Conclusion

Ce jeu peut paraitre un peu « indigeste » ou « intellectuel » car les niveaux de vocabulaire proposés sont, pour le « Challenge » en tout cas, difficiles d’accès pour beaucoup et font appel à une culture générale cinématographique ou littéraire pas forcément acquise. Certaines personnes âgées se sentiront exclues. Quelques adaptations seraient donc nécessaires.

Cependant d’un point de vue de la réadaptation, il présente des pictogrammes à la fois en expression pour l’équipier et sur le versant compréhension pour le devineur. Pour l’expression de la réponse, le canal est à priori oral mais peut passer par un autre canal verbal comme les signes, les pictos ou l’écriture… Nous sommes donc là en présence d’un jeu multi directionnel, multi fonctions, qui saura réunir différentes personnes avec des déficiences variées, et des professionnels de toute origine autour de la table, pour un moment de groupe convivial, amusant et relationnel.

Très bonne acquisition pour le Noël de vos structures !

Vidéo : http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/concept