Introduction et présentation générale

Le dernier numéro (fiche 04/192) présentait la gamme entière Ezooty comprenant Comooty, pour la communication, Habilooty pour la représentation de taches séquencées, et BibliootyPro pour la configuration sur PC.

Comooty et Habilooty sont aussi des applications pour tablettes Android, basées sur des visuels personnalisables (pictos, dessins ou photos) avec messages sonores associés. Elles sont conçues pour des personnes avec difficultés importantes d’apprentissage, de repérage et séquençage, de communication (autismes, déficience intellectuelle, polyhandicap…).

Le transfert des contenus se fait à partir d’un PC sur un grand parc de tablettes Android pour un nombre infini de contenus d’utilisateurs.

L'accès se fait en tactile ou avec une souris si c'est possible avec la tablette (pour Galaxy Tab, adaptateur micro USB/USB). Pas d'accès contacteur.

Spécifications techniques

Références Comooty / Habilooly / BibliootyPro
Conception ezooty www.ezooty.com Tél : 02 96 37 69 44
Prix établissement Comooty ou Habilooly ( sur tablette = 199 €)

BibliootyPro ( sur ordi = 960 €)

Prix public Bibliooty Standard = 499 €

Précautions

Comme toute utilisation d’une tablette en CAA, on veillera à protéger la tablette le mieux possible avec une coque, à bien la fixer sur le fauteuil ou la porter avec une sangle. Ezooty propose un ensemble tablette + coque avec les logiciels (Samsung GalaxyTab + coque Gumdrop). Les personnes avec difficultés de communication sont en effet encore plus vulnérables que les autres par rapport aux vols et sont censées communiquer partout, avec tous et à tout moment …

Utilisation de Comooty

Très simple d’utilisation, Comooty présente une grille de graphiques à configurer (→12 cases sur l’écran de base). Une bande de catégories vers l’arborescence à 1 niveau, à placer selon la préférence ergonomique facilite grandement la navigation, quand elle est présente sur toutes les grilles, pour un utilisateur avec des troubles cognitifs ou linguistiques importants. Vu les limites de vocabulaire dues aux choix dimensionnels de la grille, Comooty est conçu plutôt pour un enregistrement de formes verbales structurées ou conjuguées. Pour accéder à de la construction de phrases très basiques, un bandeau, également positionnable au choix, permet de faire des phrases ou de repositionner l’ordre des pictos.

Bande des catégories, mobilisable avec flèche orange ou glisser.

Grille, mobilisable horizontalement avec flèche bleue ou glisser.

La fonction glisser ou les flèches de navigation horizontale donne accès à du vocabulaire bien plus large que l’écran de base. Dans chaque catégorie (nombre illimité), on peut penser à mettre une infinité de pictogrammes. Mais attention à ne pas multiplier les pages et les catégories : risque de complexification par la lecture des écrans successifs.

Actions sur les pictos

  • Clic simple : émettre le message sonore associé.
  • Clic prolongé : détacher les images pour les glisser et les déposer dans le bandeau
  • Cliqué - Glissé sur la bande phrase, de gauche à droite : lecture de tous les messages sonores présents sur le bandeau.
  • Cliqué - Glissé sur le bandeau, de droite à gauche : remise à zéro du bandeau.

Accès au menu de l’application

NB : Les formats de tablettes, donc la barre de menu Android peut différer légèrement. Se référer au manuel. Sur Samsung Galaxy Tab 2, les trois traits horizontaux envoient vers les sous-menus utiles – paramètres - gestion des éléments - importer une bibliothèque - aide.

Paramètre :

  • Apparence de la grille. Affichage sur une, deux ou trois lignes (2, 10, 12 éléments) ;
  • Organisation : présentation de la page (avec ou sans bandeau, position des catégories en haut, en bas, à droite ou à gauche) ;
  • Lancement automatique ;
  • Mode simplifié pour envoyer les pictos directement après clic dans le bandeau pour en faciliter la saisie. Dans ce cas un clic sur le bandeau envoie la lecture, un double clic vide le bandeau.

Ces paramétrages permettent de simplifier à l’extrême l’interface de communication, mais aussi de limiter terriblement les fonctions de communication possible. Une vigilance est nécessaire, car moins on met d’items, moins on a de raison d’utiliser l’outil et plus on « censure » la communication de la personne. Dans ces cas donc, pas de conclusions hâtives sur les besoins des personnes.

Gestion des éléments :

  • Barrer des images d’un trait rouge si besoin ;
  • Zoom : une loupe apparait en haut et à gauche des pictos, permettant d’afficher le picto en grand sur fond noir, avec le son ;
  • Menu réactiver : enlever toutes les barres rouges.

Importer une bibliothèque :

Une fois une bibliothèque configurée sur PC, un clic sur exporter permet (un sablier indique le temps) le déplacement de cette dernière sous forme de fichier «.zty », dans le dossier choisi. Un transfert sur clef USB par exemple, ou câble, permet de charger la tablette branchée (créer un dossier bibliothèques Comooty).

Nom du fichier : pour un enregistrement de la bibliothèque de « Martin DUPONT » fait le 11 mars 2010, le fichier sera : EXPORT_Martin DUPONT_11.03.2010.zty

Le menu « importer une bibliothèque » de la barre de menu présente toutes les bibliothèques importées. Une confirmation lance l’application de la bibliothèque choisie.

Aide :

mode d’emploi

Menu de Comooty
Affichage sur 1, 2 ou 3 lignes
Zoom
Cases barrées

Conclusion

Comooty est une application simple, qui ne permet pas toutes les constructions syntaxiques imaginables. On pourrait penser mettre le « tu » ou le « il », mais les verbes seraient à l’infinitif et la place ne le permet pas. En théorie, on a toute la place, puisqu’on peut concevoir autant de pages et autant de catégories qu’on veut, mais les caractéristiques ergonomiques ne permettraient pas une communication fluide et complexe à la fois.

Comooty s’appuie avant tout sur les capacités des personnes à représenter un vocabulaire simple et quotidien, à naviguer dans une arborescence à un seul niveau, sur une grille épurée, pour leur permettre principalement d’exprimer des choix pour elles-mêmes. Comooty est absolument à compléter avec la présence d’un tableau de communication plus complet.

C’est un excellent outil pour des personnes qui désignent sur un tableau quelques items simples, ou qui peuvent valider la désignation du partenaire. En effet le retour sonore permet souvent des progrès inattendus.

Telle qu’elle est présentée, l’application est centrée sur des demandes ou des choix. On pourrait malgré tout proposer une catégorie « opinion et sentiments», et y placer « j’aime, j’aime pas, je préfère, je ne suis pas d’accord, j’ai peur, je suis inquiète, jalouse, stressée, beurk, youpii, raz le bol etc… »

Car ces personnes ont certes des capacités limitées, mais probablement les mêmes besoins que nous : besoin de commenter, de négocier, de s’extasier, pas seulement faire des demandes !

Le prix est certes important, mais pour un établissement recevant des personnes en handicap extrême (cognitif et ou moteur), voire une association, ce choix d’équipement qui permet une infinité de personnalisations sur un même modèle de base, se traduit probablement par un gain de temps non négligeable.